Oisobox Groupe Happy-Aisne
OisoBox : 0811 560 925

Coffrets Cadeaux

Devenez Partenaire
Livraison
Partager avec mes amis

L'Union : Proxi box : la petite boîte qui monte…

L'Union : Proxi box : la petite boîte qui monte…

Jean-Luc Toussirot fait partie de ces personnes agaçantes qui se permettent d'avoir trois idées à la minute. Ce lauréat des Étoiles de l'union-Economie, dans la catégorie jeune entreprise de l'Aisne, a lancé une formule de coffret cadeau. Faut-il être naïf ou téméraire pour vouloir ferrailler avec les géants tels que Smart Box ou Wonder Box ? Celui qui est par ailleurs patron de l'agence de communication soissonnaise ComdApy n'a pas cherché à se substituer aux leaders nationaux mais a travaillé à identifier les défauts d'un concept éprouvé pour y apporter de nouvelles réponses.

Pourquoi traverser la France pour faire les mêmes choses qu'ici ?

Il a constaté, comme beaucoup, que ces invitations à passer un week-end en amoureux dans un château ou à faire un saut dans le vide accroché à un élastique pouvaient devenir des cadeaux empoisonnés. Souvent, les activités ou les séjours sont trop éloignés et le jour où l'on se décide à réserver, il n'y a plus de place, et le coffret tombe à l'eau.
Jean-Luc Toussirot a donc imaginé une formule de « box » avec des cadeaux à l'échelle départementale, à commencer par l'Aisne. Certes, les coffrets nationaux proposent, dans leurs immenses catalogues, des prestations dans l'Aisne mais elles se comptent, quasiment, sur les doigts de la main. Alors qu'Axo Box, au bout d'un an d'existence, en propose par centaines et espère atteindre le demi-millier avant la fin de l'année.
« Notre leitmotiv, annonce l'entrepreneur, c'est le choix, la proximité et l'originalité ». L'originalité parce que Jean-Luc Toussirot propose des prestations qui n'existent pas ailleurs quitte à demander aux commerçants de les inventer eux-mêmes. L'Axo Box prévoit ainsi des abonnements d'un an à un fleuriste ou à un chocolatier ou encore des séances de coaching auprès d'un paysagiste. Par ailleurs, aucune prestation ou aucun thème n'est imposé. Au récipiendaire de choisir ce qu'il veut faire avec son bon de 29,90 € ou 249,90 €.
La Smart Box à la sauce locale marche si bien que Jean-Luc Toussirot a créé dernièrement la société Proxi Box susceptible de chapeauter d'autres déclinaisons départementales. Cela commencera par la Marno Box qui est en cours de lancement. L'idée germe de continuer l'essaimage et de mettre en place une franchise.
L'entreprise emploie déjà « 4,5 » personnes. Son objectif est de vendre 8 000 coffrets pendant la période allant de janvier 2010 à la Saint-Valentin 2011. Pas mal pour une petite boîte.


Julien Bouillé

Paru le 28/09/2010
Retour